Mobilité

Le CRE Laurentides travaille activement à diminuer la place de l’auto solo dans la région en augmentant celle du transport actif et du transport collectif, par le
biais de divers projets et activités.

Mobilité - sections

Mobilité durable →

Dans le contexte des changements climatiques, le CRE travaille pour augmenter les alternatives à la voiture solo et diminuer les freins à leur utilisation.

Documentation →

Le CRE Laurentides travaille ou contribue à différentes recherches, analyses ou mémoires en fonction de ses dossiers.

Concertation régionale →

La Table régionale énergie et changements climatiques (TRECC) sert de lieu d’échange pour la mobilité durable dans la région.

Formation – Sensibilisation – Accompagnement →

Le CRE Laurentides offre diverses possibilités de formations, webinaires ou accompagnement municipal en lien avec la mobilité durable. Contactez notre chargée de projet pour avoir de plus d’information.

Personne contact →

 

Pour toute question , vous pouvez communiquer avec Anne-Sophie Monat aux coordonnées suivantes :

Téléphone : 450-565-2987 poste 31
Courriel : a.s.monat@crelaurentides.org

Gestion des matières résiduelles

Les matières résiduelles générées chaque année représentent des volumes colossaux, lesquels augmentent chaque année compte tenu de la population en croissance et la surconsommation.
Gestion des matières résiduelles - sections

Accompagnement des municipalités →

Le CRE Laurentides offre un accompagnement aux municipalités de la région pour sensibiliser leurs citoyens à l’importance des différentes collectes et les aider à faire face aux défis lorsque vient le temps de se départir de leurs matières.

Accompagnement des industries, commerces et institutions →

Les ICI représentent un secteur à part entière en gestion des matières résiduelles. Cette catégorie d’intervenants fait face à des réalités différentes selon les activités qui y sont pratiquées.

Documentation →

Le CRE Laurentides travaille ou contribue à différentes recherches, analyses ou mémoires en fonction de ses dossiers.

Personne contact →

 

Pour toute question, vous pouvez communiquer avec Catherine Levert-Martin aux coordonnées suivantes:

Téléphone: 450-565-2987 poste 28
Courriel: c.levert.martin@crelaurentides.org

Énergie et changements climatiques

Les changements climatiques étant maintenant bien présents dans
notre société, il est important d’agir à la fois pour réduire les gaz à effet de serre
(GES) et pour s’adapter aux impacts qu’ils auront sur l’environnement, sur
l’économie et sur nos communautés.

Énergie et changements climatiques - sections

Accompagnement →

Le CRE Laurentides offre divers services d’accompagnement, notamment pour des plans d’adaptation aux changements climatiques, des bilans de GES ou des animations en classes Carbone scol’ÈRE.

Concertation régionale →

Depuis 2011, le CRE Laurentides rassemble les acteurs régionaux autour des enjeux de l’énergie et des changements climatiques.

Documentation →

Le CRE Laurentides travaille ou contribue à différentes recherches, analyses ou mémoires en fonction de ses dossiers.

Personne contact →

Pour toute question, vous pouvez communiquer avec Anne-Sophie Monat  aux coordonnées suivantes :

Téléphone : 450-565-2987 poste 31
Courriel : a.s.monat@crelaurentides.org

Eau - lacs

Les Laurentides possèdent de nombreux cours d’eau et lacs. Ces milieux
aquatiques fournissent de précieux services écologiques, économiques et sociaux. Leur protection est essentielle et c’est pourquoi le CRE Laurentides  y participe de plusieurs façons.

Eau - lacs - sections

Atlas des lacs →

Mis en place en février 2014, l'Atlas web des lacs des Laurentides est un outil qui permet de centraliser l’information sur les lacs de la région.

Protection des lacs →

Le CRE Laurentides participe et met en œuvre différents projets pour la protection des lacs de la région.

Concertation régionale →

En avril 2003, le CRE Laurentides organise, à la demande du ministère de l’Environnement, un premier forum régional sur les lacs qui mobilise 250 personnes au lac Ouimet à Mont-Tremblant...

Documentation →

Le CRE Laurentides travaille ou contribue à différentes recherches, analyses ou mémoires en fonction de ses dossiers.

Accompagnement →

Le CRE Laurentides offre plusieurs services d’accompagnement destinés aux municipalités, aux MRC et aux associations de lacs de la région.

Personne contact →

 

 

Pour toute question, vous pouvez communiquer avec Élodie Basque aux coordonnées suivantes :
Téléphone : 450-565-2987 poste 24
Courriel : elodie.basque@crelaurentides.org

♦ Événements

Forum régional sur les changements climatiques 2012

Date :

30 Mai 2012

 

Lieu :

Saint-Jérôme

 

Cet événement était une occasion de présenter les enjeux et les défis auxquels feront face les municipalités au cours des années à venir en matière de changements climatiques. Cette réalité, qui touche autant la population à l’échelle locale que mondiale, impose de s’interroger sur les moyens pour combattre ce phénomène, tenter d’en limiter les impacts et gérer les risques qui y sont reliés. C’est dans cet esprit visant à partager différents outils, études, expériences ou initiatives qu’étaient rassemblés les décideurs de la région. La présentation d’exemples concrets aura certainement inspiré les participants jouant des rôles clés dans leurs municipalités respectives.

Documentation

Haut de page ↑

i

Les municipalités et les changements climatiques

Télécharger →
i

Gestion des eaux pluviales et changements climatiques

Télécharger →
i

Les changements climatiques et les assurances de dommages : la nécessité de s’adapter

Télécharger →
i

Plan d’action sur la réduction des émissions de GES : Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu

Télécharger →
i

Des initiatives de lutte et d’adaptation : Ville de Blainville

Télécharger →
Alain Bourque

Alain Bourque

Directeur général, Ouranos

Alain Bourque possède un baccalauréat en météorologie de l’université McGill (1989) et une maîtrise en science de l’atmosphère de l’UQAM (1996). Il a été météorologue/ climatologue à Environnement Canada de 1989 à 2001, s’impliquant dans l’analyse climatique du déluge du Saguenay de 1996, la tempête de verglas de 1998 et plusieurs projets liés à l’adaptation aux impacts des extrêmes et des changements climatiques. Il a établi et coordonne le programme Impacts et Adaptation du consortium Ouranos, consortium créé en 2001 qui s’intéresse à la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques.
Il est l’auteur principal du chapitre Québec de l’évaluation du gouvernement canadien « Vivre avec les changements climatiques au Canada, édition 2007 » et auteur contributeur de la récente publication d’Ouranos (2010) « Savoir s’adapter aux changements climatiques » ainsi que de la première évaluation des impacts des changements climatiques au Québec réalisée par Environnement Canada en 1997. Il a aussi été réviseur du chapitre sur l’Amérique du Nord du dernier rapport du GIEC du groupe de travail #2, co-auteur de nombreux articles scientifiques liés aux changements climatiques et régulièrement interpellé dans les médias afin de présenter les changements climatiques et ses impacts ainsi que les moyens de s’y préparer.
Alain Mailhot

Alain Mailhot

Professeur en hydrologie urbaine Institut national de recherche scientifique - Centre Eau Terre Environnement

Titulaire d’un doctorat en physique statistique de l’Université de Sherbrooke, Alain Mailhot est actuellement professeur/chercheur à l’Institut National de la Recherche Scientifique, Centre Eau, Terre et Environnement. Le prof. Mailhot est reconnu pour son expertise en hydrologie urbaine et en analyse statistique de séries hydroclimatiques observées et simulées (notamment des précipitations). Il dirige une équipe de recherche dont les travaux portent sur divers aspects de la gestion de l’eau en milieu urbain et plus spécifiquement aux impacts et à l’adaptation aux changements climatiques en matière de gestion des eaux de pluie en milieu urbain.

Jack Chadirdjian

Jack Chadirdjian

Directeur des affaires publiques et des relations avec le consommateur Bureau d’assurance du Canada

Jack Chadirdjian travaille comme directeur des affaires publiques et les relations avec le consommateur du Bureau d’assurance du Canada et du Groupement des assureurs automobiles depuis 2003.
Avocat de formation et membre du Barreau du Québec, Monsieur Chadirdjian a pratiqué le droit pendant une dizaine d’années, notamment dans le domaine municipal et dans le litige civil et commercial. Élu conseiller municipal à la ville de Montréal en 1994, il a siégé comme vice-président du conseil d’administration de la Société de transport de la communauté de Montréal de 1994 à 1998. Durant la même période, il a également été conseiller associé au comité exécutif de la ville de Montréal pour les dossiers de transport.
De 1999 à 2003, il a occupé le poste de directeur des communications et développement des affaires du World Trade Centre Montréal, un organisme dont la mission est de promouvoir l’exportation de produits et services québécois.
Dans le cadre de ses fonctions au BAC et au GAA, M. Chadirdjian est appelé à développer la position des assureurs de dommages sur différents enjeux comme celui des catastrophes naturelles et à agir comme porte-parole auprès des médias et des autorités gouvernementales.

 

Francine Van Winden

Francine Van Winden

Chef Division, Environnement et Développement durable Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu

Détentrice d’un baccalauréat en architecture de paysage et d’une maîtrise en science de l’environnement orientée vers l’application du développement durable, Francine Van Winden cumule plus de 20 années d’expérience en aménagement et planification environnementale. Passionnée par le développement durable, elle a réalisé de nombreux projets d’aménagement et de mise en valeur du territoire tant à l’échelle municipale que régionale. Laissant le domaine de la consultation privée, elle est depuis peu la chef de division environnement et développement durable à la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu. Elle a la responsabilité de mettre en œuvre le plan d’action de la politique environnementale, de consolider le plan de conservation des milieux naturels, d’élaborer la politique de l’arbre en plus de veiller à l’application de la réglementation environnementale concernant la protection des bandes riveraines. Sans oublier la mise en œuvre du plan d’action pour la réduction des GES et les volets éducation et sensibilisation.