Mobilité

Le CRE Laurentides travaille activement à diminuer la place de l’auto solo dans la région en augmentant celle du transport actif et du transport collectif, par le
biais de divers projets et activités.

Mobilité - sections

Mobilité durable →

Dans le contexte des changements climatiques, le CRE travaille pour augmenter les alternatives à la voiture solo et diminuer les freins à leur utilisation.

Documentation →

Le CRE Laurentides travaille ou contribue à différentes recherches, analyses ou mémoires en fonction de ses dossiers.

Concertation régionale →

La Table régionale énergie et changements climatiques (TRECC) sert de lieu d’échange pour la mobilité durable dans la région.

Formation – Sensibilisation – Accompagnement →

Le CRE Laurentides offre diverses possibilités de formations, webinaires ou accompagnement municipal en lien avec la mobilité durable. Contactez notre chargée de projet pour avoir de plus d’information.

Stationnements incitatifs
Laurentides →

La phase 1 du réseau régional de stationnements incitatifs des Laurentides est maintenant disponible!

Personne contact →

 

Pour toute question , vous pouvez communiquer avec Anne-Sophie Monat aux coordonnées suivantes :

Téléphone : 450-565-2987 poste 31
Courriel : a.s.monat@crelaurentides.org

Gestion des matières résiduelles

Les matières résiduelles générées chaque année représentent des volumes colossaux, lesquels augmentent chaque année compte tenu de la population en croissance et la surconsommation.
Gestion des matières résiduelles - sections

Accompagnement des municipalités →

Le CRE Laurentides offre un accompagnement aux municipalités de la région pour sensibiliser leurs citoyens à l’importance des différentes collectes et les aider à faire face aux défis lorsque vient le temps de se départir de leurs matières.

Accompagnement des industries, commerces et institutions →

Les ICI représentent un secteur à part entière en gestion des matières résiduelles. Cette catégorie d’intervenants fait face à des réalités différentes selon les activités qui y sont pratiquées.

Documentation →

Le CRE Laurentides travaille ou contribue à différentes recherches, analyses ou mémoires en fonction de ses dossiers.

Personne contact →

 

Pour toute question, vous pouvez communiquer avec Catherine Levert-Martin aux coordonnées suivantes:

Téléphone: 450-565-2987 poste 28
Courriel: c.levert.martin@crelaurentides.org

Énergie et changements climatiques

Les changements climatiques étant maintenant bien présents dans
notre société, il est important d’agir à la fois pour réduire les gaz à effet de serre
(GES) et pour s’adapter aux impacts qu’ils auront sur l’environnement, sur
l’économie et sur nos communautés.

Énergie et changements climatiques - sections

Accompagnement →

Le CRE Laurentides offre divers services d’accompagnement, notamment pour des plans d’adaptation aux changements climatiques, des bilans de GES ou des animations en classes Carbone scol’ÈRE.

Concertation régionale →

Depuis 2011, le CRE Laurentides rassemble les acteurs régionaux autour des enjeux de l’énergie et des changements climatiques.

Documentation →

Le CRE Laurentides travaille ou contribue à différentes recherches, analyses ou mémoires en fonction de ses dossiers.

Personne contact →

Pour toute question, vous pouvez communiquer avec Anne-Sophie Monat  aux coordonnées suivantes :

Téléphone : 450-565-2987 poste 31
Courriel : a.s.monat@crelaurentides.org

Eau - lacs

Les Laurentides possèdent de nombreux cours d’eau et lacs. Ces milieux
aquatiques fournissent de précieux services écologiques, économiques et sociaux. Leur protection est essentielle et c’est pourquoi le CRE Laurentides  y participe de plusieurs façons.

Eau - lacs - sections

Atlas des lacs →

Mis en place en février 2014, l'Atlas web des lacs des Laurentides est un outil qui permet de centraliser l’information sur les lacs de la région.

Protection des lacs →

Le CRE Laurentides participe et met en œuvre différents projets pour la protection des lacs de la région.

Concertation régionale →

En avril 2003, le CRE Laurentides organise, à la demande du ministère de l’Environnement, un premier forum régional sur les lacs qui mobilise 250 personnes au lac Ouimet à Mont-Tremblant...

Documentation →

Le CRE Laurentides travaille ou contribue à différentes recherches, analyses ou mémoires en fonction de ses dossiers.

Accompagnement →

Le CRE Laurentides offre plusieurs services d’accompagnement destinés aux municipalités, aux MRC et aux associations de lacs de la région.

Personne contact →

 

 

Pour toute question, vous pouvez communiquer avec Élodie Basque aux coordonnées suivantes :
Téléphone : 450-565-2987 poste 24
Courriel : elodie.basque@crelaurentides.org

Conseil d’administration

Le conseil d’administration du CRE Laurentides est formé de 13 membres, dont 8 doivent provenir de groupes ou d’organismes voués à la protection de l’environnement, dans chacune des huit MRC de la région. Les postes pairs sont en élection les années paires et les postes impairs les années impaires.

Organismes environnementaux

Poste
1
MRC
Antoine-Labelle
Administrateur
Poste
2
MRC
Laurentides
Administrateur
Poste
3
MRC
Pays-d'en-Haut
Administrateur
Poste
4
MRC
Rivière-du-Nord
Administrateur
Poste
5
MRC
Argenteuil
Administrateur
Poste
6
MRC
Mirabel
Administrateur
Poste
7
MRC
Deux-Montagnes
Administrateur

Vacant

Poste
8
MRC
Thérèse-De Blainville
Administrateur

Toutes catégories

Poste
9
MRC
Toutes catégories
Administrateur
Poste
10
MRC
Toutes catégories
Administrateur

Vacant

Poste
11
MRC
Toutes catégories
Administrateur

Vacant

Poste
12
MRC
Toutes catégories
Administrateur
Poste
13
MRC
Toutes catégories
Administrateur
Raphaël Ciccariello

Raphaël Ciccariello

MRC d'Antoine-Labelle

 

Vivant en bordure du Grand lac Caché à La Macaza depuis de nombreuses années, Raphaël Ciccariello est devenu membre de l’association de riverains en 1994. Il a commencé à s’y impliquer comme administrateur en 2001 et en est devenu le président en 2007. Au cours des années, il a participé à l’organisation de nombreux colloques et forums sur l’environnement. Il s’est aussi impliqué dans plusieurs autres aspects de la protection des lacs, notamment sur le terrain dans la prise de mesures et l’application de protocoles de caractérisation, et a également travaillé au code d’éthique en vigueur au Grand lac Caché. Toujours actif dans l’association, il a délaissé la présidence en 2017, moment où il occupe de nouvelles fonctions en tant que conseiller municipal à la Municipalité de La Macaza. Raphaël Ciccariello est aussi membre du conseil d’administration du Camp quatre saisons depuis 2004, duquel il occupe la présidence depuis 2008.

Hugues Tennier

Hugues Tennier

MRC des Laurentides

 

Hugues Tennier détient un baccalauréat en sciences biologiques, un diplôme en coopération interculturelle ainsi qu’une formation en gestion intégrée des ressources biologiques. Coopérant-volontaire auprès de pêcheurs du Mali, il a également aidé à la mise en œuvre des conventions de l’ONU de lutte contre la désertification et de la diversité biologique auprès du ministère de l’Environnement du Bénin. Après son emploi à la Société de la faune et des parcs du Québec, il intègre les rangs de la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ). Il y évolue en tant que chargé de projet pour la réserve faunique des Chic-Chocs, responsable des opérations à la réserve faunique Rouge-Matawin et responsable du service de la conservation et de l’éducation du parc national du Mont-Tremblant.

Comme gestionnaire du parc national, il est notamment responsable des plans de conservation, de protection, d’éducation et d’urgence, ainsi que du programme de suivi de l’intégrité écologique. Il collabore à la gestion courante des opérations ainsi qu’à la mise en valeur du territoire. Il siège entre autres sur la table de concertation d’Agir pour la Diable, sur les groupes faune régionaux des Laurentides et de Lanaudière, ainsi que sur le groupe de mise en œuvre du plan de rétablissement de la tortue des bois du Québec.

Son cheminement professionnel, a notamment été guidé par son amour de la nature, sa soif d’harmonie entre elle et l’homme et son humanisme.

Pierre Lépine

Pierre Lépine

Vice-président

MRC Pays-d’en-Haut

Gestionnaire dans les ventes, il a occupé différents postes pour plusieurs entreprises dans le domaine des biens de consommation. Pierre a toujours aimé s’impliquer avec différents organismes en éducation ou dans les sports pour soutenir les activités de ses enfants. Ayant acquis une propriété sur les rives d’un lac, il a vite réalisé la fragilité de l’environnement et le peu de connaissance que la majorité des riverains ont par rapport à la protection de l’environnement, souvent par manque de temps pour s’informer. Il s’est donc impliqué dans le conseil d’administration de l’association ayant pour mission la protection de l’environnement du lac au bord duquel il a une propriété depuis 15 ans. Il s’est donné le mandat d’informer les résidents en amont avant que les dommages soient faits. Il est convaincu que la solution la plus efficace pour la protection de l’environnement est de rendre les résidents conscients de l’impact de leurs gestes au quotidien sur l’environnement et plus particulièrement sur la santé des lacs pour qu’ils adoptent des comportements plus écologiques.

MIchel Lalonde

MIchel Lalonde

MRC de la Rivière-du-Nord

 

En devenant propriétaire riverain, il y a de ça plusieurs années, l’urbain que Michel Lalonde était avait tout à apprendre de la nature qui l’environnait; vivre au bord d’un lac posait certaines exigences et connaissances qui différaient de la vie en ville. D’une petite association de riverains à un regroupement d’associations des Hautes-Laurentides, puis au Conseil régional de l’environnement des Laurentides, un long cheminement. Il a tout de suite aimé l’approche des CRE. Alimenter l’argumentaire des décideurs locaux et régionaux, informer et soutenir l’action citoyenne et assurer une veille environnementale. Un mot de l’ancien, et longuement maire de Québec, Jean-Paul L’Allier, l’a toujours inspiré: « Il est plus rentable d’inspirer que d’imposer ». Il revient donc au CA dans le même état d’esprit.

Denyse Tremblay

Denyse Tremblay

MRC d'Argenteuil

 

Consultante en bâtiment durable LEED depuis 10 ans, elle a aussi travaillé à titre de contrôleur financier pour plusieurs entreprises et durant plusieurs années. Détentrice d’un baccalauréat (psychologie), de deux certificats (administration et comptabilité), d’une maîtrise en affaires internationales (MBA) de l’université McGill, en plus d’un baccalauréat en traduction de l’Université de Saint-Boniface, elle est aussi PA LEED (professionnel accrédité en Leadership in Energy and Environmental Design) du Conseil du bâtiment durable du Canada.
Trésorière de l’Association des riverains du lac Barron, Gore, elle est aussi responsable du dossier de l’environnement et des tests de la qualité de l’eau (RSVL). Elle est résidente du lac Barron depuis plus de 25 ans et elle a aussi été membre de cette association depuis son arrivée au lac, occupant le poste de directrice de zone, ainsi que celui de secrétaire. Le lac Barron est le seul lac à Gore permettant l’utilisation des bateaux à moteur, ce qui représente un défi particulier pour cette municipalité.

Stéphane Michaud

Stéphane Michaud

Mirabel

 

Monsieur Stéphane Michaud est un intervenant environnemental de la région depuis 15 ans. Sa formation générale en écologie complémente celle, plus spécifique, en gestion des matières résiduelles. Il œuvre à titre de directeur au sein de la Corporation pour la Protection de l’Environnement à Mirabel qui inclut la gestion de multiples programmes environnementaux ainsi que celle du parc régional éducatif du bois de Belle-Rivière. Il est à l’origine des initiatives de l’organisme et œuvre au sein de plusieurs organismes environnementaux et touristiques de la région. Sa longue expérience de gestionnaire a permis la réalisation de multiples projets dont plusieurs ont été qualifiés d’avant-gardistes et cités en exemple.

 

Philippe Roy

Philippe Roy

Président

Toutes catégories

Conseiller municipal à Saint-Hippolyte et responsable de l’environnement, Philippe Roy a initié et mené à terme, dans sa municipalité, la création de la Table de Concertation des Associations de lacs de St-Hippolyte, un soutien financier pour réaliser un plan directeur de chacun des lacs, un programme permanent pour l’inspection complète de toutes les installations septiques résidentielles, l’implantation des bacs roulants de 360 litres pour le recyclage, l’établissement d’un registre détaillé de tous les ouvrages de canalisation routiers incluant un programme continu de gestion écologique visant à diminuer l’apport en sédiments dans les plans d’eau.
De plus, Philippe a aussi été coordonnateur du Comité Régional pour la Protection des Falaises (CRPF) de Piedmont, Prévost et St-Hippolyte. Le CRPF fait de la sensibilisation, de l’acquisition et de l’intendance de terres pour fins de conservation, et facilite l’accès au territoire par les citoyens.

Anaïs Boutin

Anaïs Boutin

Trésorière

MRC Thérèse-De Blainville

Détentrice d’un baccalauréat en biologie, en aménagement de la faune, de l’Université du Québec à Rimouski et d’une maîtrise en écologie moléculaire de l’Université de Montréal, Anaïs Boutin s’implique au rétablissement des espèces en péril depuis 2006. Elle siège à des comités scientifiques, est membre d’équipes de rétablissement et elle œuvre pour le suivi, la conservation et la gestion de l’herpétofaune du Québec et de l’Ontario. Elle travaille pour l’organisme Éco-Nature depuis 2008, où elle est directrice des programmes de protection et de conservation. En collaboration avec de nombreux partenaires et grâce à l’implication des citoyens elle réalise de nombreux projets de protection et de restauration de la rivière des Mille Îles, qui profitent aux 85 espèces en péril du territoire ainsi qu’à la communauté.

Émilie Riopel

Émilie Riopel

Toutes catégorie

 

Bacchelière en sciences biologiques de l’Université de Montréal, elle cumule près de 10 ans d’expérience en éducation relative à l’environnement au sein du GUEPE (Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement). Ayant à coeur l’engagement social et passionnée d’environnement, elle s’implique d’abord comme administratrice dans une Maison de la Famille en 2013, puis dans un comité citoyen en environnement au sein de sa municipalité en 2014 pour ensuite se joindre en tant qu’administratrice au sein du conseil d’administration du CRE en 2016.

Bertrand Pichette

Bertrand Pichette

Vice-président

Toutes catégories

En plus d’être président du conseil d’administration de la Fondation des grands frères et grandes sœurs de Montréal, Bertrand Pichette est titulaire d’un baccalauréat en marketing de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) et d’un MBA en logistique, transport et distribution de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM). C’est en ayant travaillé de nombreuses années en logistique et distribution, où l’efficacité doit aller de pair avec l’utilisation moindre de ressources et d’énergie, qu’il a appliqué, de façon un peu instinctive, les principes de base de la gestion des matières résiduelles et du développement durable. Le processus d’amélioration continue qui l’a façonné, jumelé au fait d’être élevé en évitant le gaspillage, l’ont amené à développer davantage sa conscience et ses valeurs environnementales, d’où son implication au CRE Laurentides.